La transe hypnotique

Posté par:

La transe est un état modifié de la conscience, un transport spirituel ou encore un état second. Lorsque l’on parle de transe à quelqu’un, celui-ci a généralement en tête les images spectaculaires de sorciers dont le corps s’agite de soubresauts avec les yeux révulsés. Pourtant, il existe de nombreuses formes de transe, pour ne citer que la transe convulsive, la transe de possession, la transe de vision, la transe érotique, la transe méditative, la transe orgasmique, la transe somnambulique, la transe poétique, ou encore la transe hypnotique…

Pour l’heure, l’on va plutôt s’attarder sur cette dernière, la transe hypnotique. Celle-ci est quelque chose de totalement naturelle que chacun de nous expérimente plusieurs fois par jour. En effet, pratiquement tout le monde connait cet état de conscience modifié, par exemple au réveil, à l’endormissement, en tricotant, en conduisant sur l’autoroute lorsque l’on a la tête ailleurs… Saviez-vous que c’est un état dans lequel nous nous trouvons régulièrement plusieurs fois par jour suivant un rythme de 90 à 120 mn ? Dans cet état, notre cerveau et notre esprit fonctionnent différemment de l’état de veille, ce qui nous permet de faire des choses impossibles à faire autrement que dans une transe hypnotique.

Par ailleurs, il convient de préciser que, même si certains signes sont évocateurs d’une transe hypnotique, il n’y a pas d’expérience standard de l’état hypnotique. En effet, chaque personne a sa propre personnalité et son propre vécu, c’est pourquoi les signes peuvent être très différents les uns des autres et peuvent varier d’une personne à une autre, et ce même si l’on applique la même technique. Et les signes sont bien nombreux, pour ne citer que la suggestibilité, le littéralisme, la dissociation, l’hallucination, la catalepsie, la lévitation du bras, les mouvements idéomoteurs, la relaxation, le somnambulisme, les altérations sensorielles, la diminution temporelle, l’amnésie post-hypnotique, l’hypermnésie, le larmoiement ou encore la difficulté d’élocution…

Bien entendu, tous ces signes ne peuvent être rencontrés en même temps. En guise d’exemple, la relaxation est généralement ressentie par toutes les personnes qui expérimentent l’hypnotisation. Concrètement, l’on ressent que le fonctionnement corporel ralenti (respiration, déglutition, abaissement du ton de la voix, ralentissement du rythme de l’élocution, etc.) et que nos muscles se relâchent, d’où ce certain sentiment de bien-être qui envahit le corps. Pourtant, ce n’est pas forcément le cas pour tout le monde. En effet, lorsqu’un sujet revit des évènements particulièrement difficiles, celui-ci peut être extrêmement tendue et ne ressentir aucune relaxation.

Sinon, il faut savoir qu’il existe également différents « niveaux » ou profondeur de transe. Ainsi, l’on a la transe légère dans laquelle le sujet reste complètement conscient de tout ce qui se passe. Ce niveau est le plus souvent utilisé en hypnothérapie. A savoir que tout le monde peut entrer dans une transe légère. Ensuite, l’on a la transe moyenne dans laquelle la conscience est à mi-chemin entre présence et absence, et enfin la transe profonde dans laquelle le sujet aura l’impression de dormir, bien que ce soit bien différent du sommeil. Rappelons que la profondeur de la transe hypnotique n’a aucune importance pour la thérapie

0
  Articles intéressants