Maigrir par l’hypnose

Posté par:

L’hypnose est-elle la dernière solution miracle pour maigrir ou fournit-elle simplement un coup de pouce à ceux qui cherchent à perdre du poids en retrouvant de saines habitudes de vie?

D’entrée de jeu, je met en garde: L’hypnose n’est pas de la magie. Si on n’a pas de motivation, cela ne servira à rien. Inutile donc de se dire que ses problèmes de poids disparaîtront après quelques séances, sans qu’on doive fournir le moindre effort. Loin de là. L’hypnose aide à comprendre pourquoi on a de mauvaises habitudes de vie, et contribue à nous donner les outils et la motivation nécessaires pour les changer.

Manger ses émotions

Avec l’expérience, 90% des prises de poids sont liées aux émotions. On s’en rend compte au troisième rendez-vous en général, dit-elle. Par exemple, un manque de confiance en soi ou un événement survenu durant l’enfance peuvent pousser à manger pour obtenir du réconfort. C’est là que l’hypnose devient un outil intéressant, puisqu’elle permet à la personne de «guérir» et de reprogrammer ses émotions néfastes pour percevoir la nourriture différemment. L’hypnose est une thérapie. Et souvent, après quelques rencontres, le poids commence à chuter, puisque les patients prennent conscience des raisons de leur surplus pondéral et ont envie de vaincre leurs mauvaises habitudes.

Stimuler sa motivation

Une patiente que j’appellerais Laurence a tout tenté pour perdre du poids. «J’ai expérimenté pas mal de régimes qui n’ont pas donné beaucoup de résultats ou dont les effets ne duraient jamais, et cela faisait un moment que je voulais essayer l’hypnose», raconte-t-elle. Elle s’est renseignée et, malgré ses doutes, a décidé de se lancer. «Je me posais beaucoup de questions sur cette méthode, dit-elle. Est-ce que ça va marcher? Est-ce magique? Vais-je encore être déçue?»

L’hypnose est-elle la dernière solution miracle pour maigrir ou fournit-elle simplement un coup de pouce à ceux qui cherchent à perdre du poids en retrouvant de saines habitudes de vie?

Elle a franchi le pas en décembre 2010 et ne le regrette pas du tout. Avec l’aide de l’hypnose, en une année, elle a perdu 34 kilos et a adopté une alimentation plus saine et un mode de vie beaucoup plus sportif qu’avant. Ce n’est pas magique, mais ça stimule ta motivation et t’apporte le soutien dont tu as besoin, dit-elle. Et il n’y a pas de secret: il faut bien manger et bouger!

Comment se déroule une séance d’hypnose?

Lors du premier rendez-vous, l’hypnothérapeute pose beaucoup de questions sur l’hygiène de vie, les habitudes alimentaires et l’objectif, la thérapie commence avec une longue période de détente et de visualisation, durant laquelle on aborde le rapport à la nourriture et l’estime de soi.

En général l’hypnothérapeute utilise deux approches dans son cabinet. La classique, qui lui permet de faire faire des «régressions» à ses patients pour aller soigner les habitudes acquises dans le passé, et l’ericksonienne, qui est plus directive et qui permet d’enregistrer de nouvelles «programmations» dans l’inconscient.

À chaque séance, qui dure de 45 à 55 minutes, je met la personne en transe moyenne, c’est-à-dire dans un état de détente profonde qui lui fait perdre la notion du temps. Peu importe ce que l’on travaille (perte de poids, arrêt tabagique, stress, etc.), la détente atteinte lors de ces séances équivaut à huit heures de sommeil réparateur.

Et tout au long de la thérapie, qui compte en moyenne de 3 à 10 séances, je demande à mes patients de tenir un journal de ce qu’ils mangent pour l’analyser avec eux et voir les changements qui surviennent.

L’hypnose est-elle la dernière solution miracle pour maigrir ou fournit-elle simplement un coup de pouce à ceux qui cherchent à perdre du poids en retrouvant de saines habitudes de vie?

Je conseille par ailleurs de combiner des séances d’hypnose avec une ou deux rendez-vous chez le nutritionniste ou le diététicien. Un point sur lequel coach nutritionnel Yoan Sourisse est d’accord. «Je crois que l’hypnose peut énormément aider les gens à régler plusieurs problèmes. Mais dans le cas de la perte de poids, elle doit être accompagnée de meilleurs choix alimentaires et d’activité physique, explique-t-il. De plus, si la personne peut être encadrée par un nutritionniste, elle double ses chances d’acquérir de bonnes habitudes de vie.»

Taux de réussite encourageant

Parmi les patients qui me consultent pour maigrir, le taux de réussite est de 85%. Il n’est pas facile de modifier son hygiène de vie, et cela peut demander beaucoup de temps à certains, surtout s’ils ne sont pas prêts à faire des efforts. Si vous n’êtes pas déterminé à vous prendre en main et à changer, personne ne le fera à votre place.

0
  Articles intéressants